Logotype VSEG - Violences sexuelles et enfance en guerre
Rechercher

Équipe VSEG - Comité de coordination

Berangere TAXIL - équipe VSEG

Bérangère TAXIL

Responsable scientifique du projet

Bérangère Taxil est Professeure de droit public à l’Université d’Angers depuis 2008, membre du Centre Jean Bodin. Elle a effectué une thèse sur « l’individu, entre ordre interne et ordre international : Recherches sur la personnalité juridique internationale », soutenue en 2005 à Paris 1-Panthéon-Sorbonne, sous la direction de Brigitte Stern. Elle a créé en 2012 le Master 2 de droit international et européen à l’Université d’Angers qu’elle co-dirige depuis 2016 avec la Professeure Alina Miron. Elle est membre du Conseil scientifique de la Chaire internationale Mukwege sur les violences sexuelles dans les conflits armés.

Isabelle Fouchard

Isabelle FOUCHARD

Co-responsable scientifique du projet

Chargée de recherche HDR au CNRS, Co-responsable du Centre de droit comparé et internationalisation du droit de l’Institut des Sciences Juridiques et Philosophiques de la Sorbonne (ISJPS). Ses activités de recherche s’articulent principalement autour de la justice pénale internationale, du droit international humanitaire et des droits de l’homme et du droit pénitentiaire. Elle intervient comme contrôleur extérieur auprès du Contrôleur général des lieux de privation de liberté depuis janvier 2015.

ADELAIDE BLAVIER - équipe VSEG- Violence sexuelle et enfance en guerre

Adelaïde BLAVIER

Co-responsable scientifique du projet

Professeure en psychotraumatologie à l’Université de Liège Directrice du CEPPL – Centre d’Expertise en Psycho-traumatisme et Psychologie Légale de Liège. Elle dirige deux projets, l’un sur la « Prise en charge psychosociale des enfants nés du viol à l’est de la RDC » (en partenariat Médecins du Monde), l’autre sur « Des pratiques de prise en charge au modèle holistique dit « One stop center » à l’hôpital et à la fondation Panzi : Défis et perspectives de construction d’une approche thérapeutique pour les victimes des violences sexuelles ». Ses projets sont financés par l’ARES belge, en partenariat avec l’Université évangélique en Afrique (UEA, Bukavu, RDC) et Germaine Furaha, professeure en économie.  Elle est également membre de la Chaire internationale Mukwege.
Coralie Klipfel - équipe VSEG

Coralie KLIPFEL

Chercheuse post-doc, responsable de la clinique juridique VSEG et du réseau Jeunes Chercheurs du projet

Docteure en droit public de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, et juge-assesseure (nommée par le HCR de l’ONU) à la Cour nationale du droit d’asile, ses recherches portent sur le droit international des droits de l’homme, le droit international humanitaire, et le droit d’asile. Mme Klipfel a publié plusieurs articles et enseigné diverses matières dans le domaine de la protection internationale et nationale des droits humains, et a participé à des contentieux internationaux notamment devant la Cour pénale internationale et le Conseil de l’Europe. Elle est rattachée au centre de droit comparé  et internationalisation du droit (ISJPS) de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. 

présentation Julien HELLIO

Julien HELLIO

Ingénieur d’études du projet

Julien Hellio est doctorant en droit international à l’Université Toulouse Capitole 1. Il effectue une thèse sur « la coopération internationale dans la lutte contre la circulation illicite de biens culturels » sous la direction de Clémentine Bories. Il assure également des vacations à l’Université d’Angers.

LISON GRUNHUT

Lison GRUNHUT

Ingénieure d’études du projet

Lison est diplômée du Master de droit international et européen de l’Université d’Angers, dans le cadre duquel elle travaillé pour le projet VSEG en tant que clinicienne puis stagiaire. Elle a ensuite effectué un stage de 4 mois à la Cour pénale internationale à La Haye, avant de réintégrer le projet VSEG en tant qu’ingénieure d’étude

Membres associés à l'équipe VSEG

Elsa SUPIOT, Professeure de droit privé/civil à l’Université d’Angers

Caroline DUPARC, Maitre de conférences en droit pénal à l’Université d’Angers

Yves DÉNÉCHÈRE, Professeur d’histoire contemporaine, directeur du laboratoire TEMOS à l’Université d’Angers

David NIGET, Maître de conférences en histoire contemporaine

Isabelle MOULIER, Maître de conférences en droit international à l’Université Clermont-Auvergne

Béatrice BONAFE, Professeure de droit international à la Sapienza à Rome

Véronique DE KEYSER, Doyenne émérite de la faculté de psychologie de Liège, ancienne députée européenne,  ex-présidente de l’association « Les enfants de Panzi et d’ailleurs » et présidente du Centre d’action Laique (CAL) belge

Christine AMISI, Médecin à la clinique de Panzi, Bukavu, aux côtés du Dr.Mukwege. Coordinatrice du projet de réparation au sein de la Fondation Panzi

Jean-Benoît FALISSE, Membre de la Chaire Mukwege

Muriel SALMONA, Psychiatre, spécialisée dans les psychotraumatismes subis par les victimes de violences sexuelles, présidente de l’association mémoire traumatique et victimologie, et travaille étroitement avec Denis Mukwege et la Chaire

Réseau jeunes chercheurs

Désire ABA-MWISHOGWA CHIBIKWA, Avocat au Barreau du Sud – Kivu (RDC).
Julien ANTOULY, doctorant en droit public au Centre de droit international de Nanterre (CEDIN, Université Paris-Nanterre).
Augustine ATRY, doctorante au Centre de recherche Droits et Perspectives du droit de l’Université de Lille.
Aude BREJON, docteure et chercheuse associée au CRDH et au CEDIN.
Ségolène BUSI, doctorante en droit public à l’Université de Pau, en partenariat avec le laboratoire DICE – Droits International, Comparé et Européen.
Maria Stefania CATALETA, chercheure associée auprès du LADIE-Université Côte d’Azur (France) et chercheure en Droit international auprès de l’Université LUMSA (Italie). Avocate admise à la Cour pénale internationale et autres juridictions pénales internationales. Coordinatrice du Groupe Mineurs pour Amnesty International.
Martial MANET, docteur en droit (Paris I Panthéon-Sorbonne) et diplômé en philosophie (École normale supérieure de Paris).
Boris METSAGHO MEKONTCHO, docteur en Science Politique de l’Université de Dschang (Cameroun).
Sié Laurent Ravel OUATTARA, Doctorant en droit international et européen à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Thomas ONILLON, doctorant en droit public au Centre Jean Bodin (Université d’Angers).
Charline PUTTI, docteure en Droit, diplômée d’Aix-Marseille Université.
Emilie REBSOMEN, docteur en droit public à Aix-Marseille Université et élève-avocat à l’Ecole des Avocats du Sud-Est.
Julie ROUX, doctorante en droit public à l’Université Paris 10, en partenariat avec le Centre de droit international de Nanterre (CEDIN).
Nora STIRN, Maître de conférences de droit public à l’Université de Cergy et de séminaires de droit international et d’introduction au droit de l’Union Européenne à Sciences Po Paris-Campus de Menton.
Habib Badjinri TOURÉ, chercheur postdoctoral/CNRS en droit international de la santé auprès du Centre d’Études et de Recherches Communautaires et internationales (CERIC).