Logotype VSEG - Violences sexuelles et enfance en guerre
Rechercher

22e Assemblée des Etats Parties au Statut de Rome

Siège de l’Organisation des Nations Unies

Du 4 au 15 décembre, une partie de l’équipe a pu se rendre à la 22e AEP au Statut de Rome de la CPI (International Criminal Court), au siège de l’ONU (United Nations), à New York.

Les membres de l’équipe VSEG ont été invités sur place par la délégation française en tant qu’experts sur la question des violences sexuelles dans les conflits armés et sur la place des enfants. Cela faisait notamment suite à la participation de VSEG et de son réseau aux deux consultations publiques lancées par le Bureau du Procureur de la CPI visant à mettre à jour son Document de politique générale relatif aux crimes sexuels et à caractère sexiste de 2014 (devenu « Document de politique générale relatif aux crimes liés au genre ») et celui relatif aux enfants de 2016.

Ainsi, l’équipe VSEG a pu assister à de nombreux événements, tant aux présentations des nouveaux Documents de politique publique de la CPI, qu’à des « side-events » réunissant personnels de missions diplomatiques, représentants d’agences de l’ONU (UN Women, UNICEF), procureurs et juges de la CPI, ainsi qu’acteurs du monde académique (International Nuremberg Principles Academy, International Center for Multigenerational Legacies of Trauma) et de la société civile, incluant de nombreuses ONG (Wayamo Foundation, Ukrainian Legal Advisory Group (ULAG), PROVEA).

De plus, il a été possible d’organiser des entretiens sur place avec de nombreux acteurs du monde institutionnel liés à l’ONU et travaillant activement sur les thématiques qui animent le projet VSEG. L’équipe VSEG a ainsi pu récolter des précieuses informations de la part de l’UNODC et de UN-Maintien de la paix.

Cela aura aussi été l’occasion d’entrer en contact avec des membres des bureaux des Représentantes spéciales du Secrétaire général de l’ONU chargées de la question des violences sexuelles commises en période de conflit (Pramila Patten) et de la question des enfants en temps de conflit armé (Virginia Gamba).

Le projet VSEG s’est fait d’autant plus connaître en étant présent au centre névralgique de la recherche et du questionnement sur les violences sexuelles et l’enfance en guerre.  Ce fut une occasion d’approfondir la recherche et d’apporter de la visibilité au Projet VSEG et au 4e Congrès Mukwege qui s’est tenu à Angers à la suite.

ASP 22